Faits et mythes à propos des FNB

Mythe nᵒ 1

Les FNB sont des placements passifs

Il y a environ 25 ans, les FNB ont d’abord été introduits en tant que fonds de placement passifs reproduisant les indices commerciaux et, jusqu’à ces dernières années, ils étaient traditionnellement restés strictement passifs. Cependant, plus de la moitié des FNB offerts aujourd’hui adoptent une approche à bêta stratégique (fondée sur des règles) ou une stratégie de gestion entièrement active1.

Mythe nᵒ 2

Les FNB sont compliqués 

En termes simples, les FNB sont des fonds communs de placement qui se négocient en bourse. Leur complexité est assez semblable à celle des fonds communs de placement. Comme ils sont négociés en bourse, les FNB permettent de faire certaines économies en raison de leurs frais d’exploitation réduits et de leur plus grande efficacité fiscale. Pour ce qui est de la complexité, la différence la plus importante réside dans le fait que, tout comme dans le cas des actions, les épargnants doivent connaître les meilleures pratiques d’achat ou de vente des titres.

Mythe nᵒ 3

Les FNB sont des stratégies de négociation et non des stratégies de base

Comme dans le cas des actions, l’un des avantages des FNB est leur liquidité intrajournalière, étant donné qu’ils se négocient sur un parquet boursier. Cependant, ce n’est pas parce que vous pouvez négocier un FNB régulièrement que vous devez ou devriez le faire. De nombreux FNB sont diversifiés et comprennent un large éventail de titres. Bien que l’on puisse s’en servir à court terme, les FNB peuvent constituer un moyen efficace d’assurer une croissance à long terme, particulièrement lorsqu’on tient compte de la capitalisation des économies réalisées sur les frais.

Mythe nᵒ 4

Le volume d’opérations d’un FNB reflète sa liquidité

Contrairement aux actions, la véritable liquidité d’un FNB est en fait liée aux titres sous-jacents de son portefeuille, et non au nombre d’unités ou au volume d’opérations du FNB en question. Bien que cela puisse ne pas se refléter dans le volume négocié sur le marché secondaire de la bourse, si deux FNB investissent dans le même portefeuille, le FNB dont 1 000 unités ont été négociées aura la même liquidité que le FNB dont 100 000 unités ont été négociées.

Mythe nᵒ 5

Les FNB sont plus risqués que les fonds communs de placement

Tout comme le fonds commun de placement, le risque que présente le FNB est déterminé par les titres qu’il détient. Un FNB et un fonds commun de placement qui détiendraient le même portefeuille présenteraient le même niveau de risque. Bien que certains FNB procurent une exposition à effet de levier ou à rendement inverse à diverses catégories d’actif, la majorité des FNB permettent simplement d’avoir accès à une catégorie d’actif ou à une stratégie.

1 Canadian ETF Association, Cerulli Associates : 30 juin 2019.

Les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de leur publication et elles pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les analyses et renseignements présentés dans le présent document aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation du présent document ou des renseignements et analyses qu’il contient. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements. Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document.

Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie limitée, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le présent document a été préparé à titre indicatif seulement et ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, à acheter ou à vendre un titre, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques.

À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie. Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

Jonathan d’Auvergne

Jonathan d’Auvergne, 

Directeur FNB

Gestion de placements Manuvie

Read bio